Recherche
  • Accueil
  • Archives de la Nef
  • Église
  • Rome, Magistère

Amoris Lætitia : le magistère à l'épreuve

M. l'abbé Christian Gouyaud

Source : La Nef N°297 de novembre 2017
L’exhortation apostolique Amoris Laetitia continue de soulever de graves débats dans l’Église. Alors que quatre cardinaux avaient respectueusement adressé des dubia au pape, qu’un vademecum avait tenté une lecture traditionnelle du texte, une « correction fraternelle » a été rendue publique fin septembre, largement contestable dans sa forme et dans son fond.


En rappelant, à partir de son principe récurrent selon lequel « le temps est supérieur à l’espace », que « tous les débats doctrinaux, moraux ou pastoraux ne doivent pas être tranchés par des interventions magistérielles » (1), le pape François n’a-t-il pas étendu le champ des matières contingentes sujettes à libre discussion au domaine des positions qui doivent être tenues de manière nécessaire dans l’Église, comme, en l’occurrence, « la discipline, fondée sur l’Écriture Sainte, selon laquelle [l’Église] ne peut admettre à la communion eucharistique les divorcés remariés » (2) ? Dans les faits, le chapitre VIII d’Amoris Laetitia (AL), non seulement donne lieu à des interprétations et à des praxis pastorales divergentes, mais suscite aussi des attitudes mentales face à ce Magistère, qui peuvent aller de la suspension du jugement – le doute –, au jugement d’adhésion totale – la surenchère à la lettre d’AL –, ou au refus définitif – la mise en accusation des propos magistériels.

La démarche des cardinaux Brandmüller, Burke, Caffara et Meisner (3), outre qu’elle correspondait à leur responsabilité pastorale propre, exprimait le désarroi de bien des fidèles catholiques et, en toute déférence, demandait au Souverain Pontife de confirmer la pérennité, après AL, de l’enseignement de Jean-Paul II sur ces questions. Le Père Jean-Miguel Garrigues pense qu’AL, à travers sa considération de l’exercice effectif de l’acte par le sujet et du degré d’engagement libre de la personne dans son action, complète Veritatis splendor de Jean-Paul II, encyclique qui soulignait, elle, la spécification objective de l’acte en lui-même. Le théologien dominicain estime cependant qu’il est « malheureux que le Magistère ne donne pas une réponse formelle aux doutes soulevés par quatre cardinaux à propos d’AL, alors qu’il serait si facile de le faire en répondant oui aux cinq questions et en ajoutant qu’AL ne contredit aucune des affirmations de Veritatis splendor ».
Le refus de François de répondre à ces dubia et même de recevoir leurs auteurs, membres du Sacré Collège, peut paraître assez éloigné de sa mission de confirmer ses frères dans la foi et, en pratique, pour ne rien résoudre, laisse pourrir la situation, donnant l’impression d’un Magistère liquide, plus attaché, selon les mots mêmes de François, au flux des histoires personnelles qu’à la stabilité des essences.

Autre assurément est le procédé d’une « correction » qui se dit « filiale » et qui déclare « hérétiques » des affirmations que l’on prête au pape. Avec quelle autorité suprême les signataires de cette « correction » peuvent-ils juger « hérétique » le Magistère de François ? Outre cette aporie qui concerne la qualification des censeurs du Magistère, leur argumentation est gravement déficiente. D’abord, et essentiellement, à cause de la méthode utilisée : en effet, les propositions incriminées ne sont pas des citations de François, mais des interprétations de sa pensée, sans que le lien des unes aux autres fasse l’objet d’une quelconque justification. Juger hérétiques des propositions qui ne se trouvent matériellement pas dans AL et qui ont été reconstruites artificiellement est peu rigoureux. Ensuite, à cause de la personnalité de plusieurs signataires du document : de fait, Mgr Fellay, Roberto de Mattei, l’abbé Barthe sont des adeptes de l’herméneutique de rupture, selon laquelle – bien avant AL – le concile Vatican II ne serait pas compatible avec la Tradition. Il n’est donc pas étonnant qu’ils trouvent contradictoires avec le Magistère antérieur 
Page 1 sur 3 1 2 3 »