Recherche
  • Accueil
  • Archives de la Nef
  • Politique
  • France

Toujours moins de liberté ?

Christophe Geffroy

Source : La Nef N°295 de septembre 2017
concrètes tous les jours avec les questions dites pudiquement de « société ».
Si l’on y regarde de plus près, on voit bien que les « libertés » acquises dans les domaines économique et moral sont liées, les unes appelant les autres, puisque la logique ultime de ce mouvement est tout simplement l’accroissement sans fin de la consommation et donc des profits avec l’avènement d’un homme parfaitement horizontal sans souci moral ou métaphysique, bref un pur consommateur. Un signe tangible de cette évolution est l’omniprésence insupportable de la publicité – qu’aucun gouvernement n’a jamais cherché à réduire alors qu’elle est une agression permanente où que l’on se trouve.

Un tel processus ne pourra continuer longtemps, car il heurte trop la nature profonde de l’homme qui est fondamentalement un être spirituel aspirant à plus qu’un matérialisme consumériste, fût-il hédoniste. C’est pourquoi le christianisme a un rôle essentiel à jouer pour « réenchanter » ce monde moderne triste et blasé qui s’est coupé de Dieu. On ne relèvera pas l’ordre naturel sans l’adosser au surnaturel que l’on a banni de notre horizon. Plus que jamais, ce que l’on attend de l’Église est qu’elle nous parle de Dieu ; que ses pasteurs concentrent toute leur énergie à annoncer le Christ sauveur et miséricordieux à temps et à contretemps : n’est-ce pas là l’essentiel ?
Christophe Geffroy 
Page 2 sur 2 « 1 2